Naissance des Molnija, Kristal et Iskra

En 1947, la 2e Fabrique de Montres de Moscou entame la production de montres Molnija (Молния, « éclair »). Leur mouvement était une copie d’un mouvement Cortebert, référencé ЧК-6, que la fabrique emboîtait déjà dans ses montres de poche Saliout. Les Molnija différaient des Saliout par leur boîtier, couronne, cadran et aiguilles. Le boîtier, en particulier, avait un placage chromé beaucoup plus fin, et les aiguilles en acier bleui étaient uniques parmi les montres de poche soviétiques. Jusqu’en 1964, les Molnija emboîtaient ce mouvement, référencé ЧК-6, à 15 rubis.

En 1949, la production des Molnija est transférée à la nouvelle Fabrique de Montres de Tchéliabinsk, qui allait adopter cette marque pour tous ses produits. Une variante à 17 rubis s’appelait, ainsi que les montres qui l’emboitaient, Iskra (« Искра », « étincelle »).

En 1962, les Soviétiques ont considérablement amélioré la précision du mouvement en le transformant en une version 18 rubis, il y avait plusieurs autres changements (mineurs) dans le mécanisme mais la conception de base est restée la même. Ce mouvement portait la référence 3602. Il s’appelait, ainsi que les montres qui l’emboîtaient, Kristal (Кристалл, « cristal »). Le 3602 allait équiper à partir de 1964 toutes les Molnija, jusqu’après la chute de l’URSS. Certains mouvements étaient équipés d’un antichoc (le code du mouvement devenant alors 3603).

Toutes les Molnija, de 1947 aux années ’70, avaient leur millésime estampé sur le mécanisme. Dans les années ’70 et ’80, la présence ou non d’une date variait selon les séries. Dans les années ’90, la date a tout-à-fait disparue. La production des Molnija pour le marché intérieur et pour l’exportation a été énorme. Parmi les marques: Adanac, Albin Curling, Cornavin, Corsar, Diamant, Domi, Exacta, Fleuron, Heurlux, Marathon, Normandia, Sekonda, Serkisof, Voga, Yonger Bresson, et plusieurs autres. Quelques variantes existent, ainsi une Molnija pour aveugle, en braille et sans trotteuse, (voir ici les montres soviétiques pour aveugles).

Source

Le premier modèle de Molnija (collection Guido Socher)
Une Molnija de la fin des années ’40 (collection Guido Socher)
Une Iskra de 1956 (collection Guido Socher)
Une Kristal de 1965 (collection Guido Socher)
Une Molnija d’exportation (collection Guido Socher)
Une Molnija années ’80 (collection Guido Socher)

Modèles Divers