Les marques de la 1ère Fabrique de Montres de Moscou

Antarctica (Антарктика : Antarctique) : Premières montres  soviétique à fonctionner sur 24 heures, 1956 (voir aussi Severnii poljius). Le modèle a connu plein d’imitations et « d’hommage » post-soviétiques
Аrktika (Aрктика : Arctique) : Montre récompense pour l’équipage du brise-glace « Arktika »
Buran (Буран : Tempête de neige, mais aussi le nom de la navette spatiale soviétique) : Chronographe 3133 pour l’export ; deviendra après l’URSS une marque de la société Volmax.
Cosmonaut (Космонавт)  : Marque à modèle unique (calibre 2609)
Festival (фестиваль) : Montres « Sportivnie » célébrant le Festival mondial de la jeunesse de 1957
Kirovskie (Кировские : « de Kirov », la fabrique avait pris le nom du dirigeant bolchevik Kirov assassiné en 1934) : Montres-bracelets de différents modèles des années ’50 et du tout début des années ’60.
Kosmos (Космос : Cosmos) : Montres-bracelets automatiques (2416) des années ’60 et ’70.
Mayak (Маяк : Phare) : montre-bracelets de type Pobeda des années ’50, également fabriquée par la Fabrique de Montres de Petrodvorets
Moskva (Москва : la ville de Moscou et/ou la rivière Moscova) : Montres de poche « type-1 » des années ’30, mais surtout montres-bracelets à trotteuse dans les années ’50 et jusqu’au tout début des années ’60.
Okean (Океан : Océan) : Chronographes produits dans les années ’70 et ’80
Orbita (Орбита : Orbite) : Montres automatiques produites dans les années ’70.
Polarnie (Полярны: Polaire) : Montres 24 heures polaires
Poljot (Полет : Vol, sous-entendu vol cosmique) : Cette marque à l’origine peu employée (un seul modèle au catalogue 1960) est devenue la principale marque de l’usine après 1964, très nombreux modèles.
Poljot de Luxe : Montres extra-fine en acier ou plaquées or emboîtant des 2209 ou des 2415 automatiques.
Pobeda (Победа : Victoire) : Modèle de montres emboîtant le K26 (ou ses dérivés : 2602, 2603 etc.) et produit par la la Fabrique de Penza quelques années à partir de 1945, par la 1ère Fabrique de montres de Moscou de 1946 à 1953, par la Fabrique de montres de Petrodvorets de 1946 jusque dans les années ’60, par la Fabrique de Chistopol et 1949-50, par la 2e Fabrique de montres de Moscou de 1953 à 1964, et par la fabrique de Montres Maslenikov (ZIM) de 1951 à… 2004.
Poljus (Полюс : Pôle) : Marque rare de la fin des années ’50 et du début des années ’60, apparemment réservée aux missions polaires.
Rodina (Родина : Patrie) : Première montre automatique, mouvement 2415, largement produite dans les années ’50 et ’60.
Severnii poljius (Северный полюс: Pôle nord) : montres 24H identiques aux Antarctica (cf. ci-dessus)
Signal (Сигнал : Signal) : Montres avec alarme (2612) des années ’50 et ’60.
Strela (Стрела : Flèche) : Chronographes produits à partir de la fin des années ’50.
Sportivnie (Спортивные : Sportif) : Montres-bracelets emboîtant des 2624, années ’50 et ’60 aux cadrans parfois illustré d’un nageur ou d’un footballeur.
Spoutnik (Спутник : Messager, compagnon, satellite : ici dans le sens du premier satellite artificiel) : Montres-bracelets dont le cadran est illustré d’un globe terrestre ; un point rouge sur la trotteuse, figurant le spoutnik, en fait le tour. Années ’50 et ’60. De nombreux faux circulent de ce modèle mythique. La marque a aussi été utilisée par la fabrique de Chistopol pour des montres ordinaires de type Pobeda.
Stolichnie (Столичные : Capitale dans le sens de la ville) : Montres-bracelets de la fin des années ’50 et du début des années ’60
Stourmanskie (Стурмански : Navigateur, dans le sens du membre de l’équipage d’un avion qui indique le plan de vol) Montres-bracelets produites à partir de 1949 jusqu’à la fin des années ’50 et destinées aux membres de la force aérienne. Légendaire parce que portée par Youri Gagarine dans son vol spatial. Dans les années ’70, la marque est reprise par la fabrique pour certains de ses chronographes de type 3133. Il a été produit ensuite d’innombrables faux et « hommages », copies et reprises plus ou moins légitime de la marque…
Vimpel (Вымпел : Pennant, c’est-à-dire un drapeau triangulaire tel qu’utilisé comme ancienne bannière de guerre ou fanion de signalisation marine) : Marque fameuse de montres-bracelets élégantes (mécanisme 2209) des années ’60 et ’70. La marque a aussi été utilisée (pour un seul modèle ?) dans les années ’80 par la Fabrique de Petrodvortets.