Chronographe d’aviateur Type 59

(collection F. Gortdon)

Chronographe Type-59 produit en 1947 par la 1ère Fabrique de Montres de Moscou (n° de série 00390).

En 1941, la société horlogère allemande Tutima, basée à Glashütte, a commencé à produire un chronographe l’aviation hitlérienne (Fleiguhrchronograph) sur base du calibre Urofa 59.

Ce mouvement a une complication « flyback » (ou « retour en vol »). Cette fonction permet de faire une remise à zéro du chronométrage en cours et d’en relancer un, instantanément, en pressant et en relâchant immédiatement le poussoir de remise à zéro.

Après la victoire sur l’Allemagne hitlérienne, l’État de Saxe, où se trouvait Glashütte, faisait partie de la zone d’occupation soviétique. Les Soviétiques ont rapidement saisis le brevet, les pièces restantes et les machines de fabrication de la montre comme des réparations de guerre. Le tout est envoyé à la 1ère Fabrique de Montres de Moscou

À partir de 1947, la fabrique produit des chronographes Tutima-UROFA en utilisant des pièces d’origine allemandes provenant de Glashütte, mais avec un cadran signé 1FMM, un boîtier et un pont de fabrication locale


En 1949, les machines allemandes capturées étaient pleinement opérationnelles et les chronographes Tutima-Urofa étaient produits avec des pièces entièrement fabriquées à Moscou. On reconnait ces mécanismes en ce qu’ils portent le logo de la 1FMM.

Il semble que c’est en 1951 que la production du Type-59 a complètement cessé. Peut-être parce que la 1ère Fabrique de Montres de Moscou avait déjà commencé la transition vers le Strela 3017. Les Type-59 à cadran blanc, fabriqués vers 1950, ont un boîtier déjà différente de celle des boîtiers Tutima et similaire à celui des Strela qui sortiront ultérieurement.

Pour en savoir plus sur le mécanisme Type-59 et son histoire