Le petit lion « Rrp-miaou »

Le petit lion nommé « Rrp-miaou », qui apparait sur le cadran de plusieurs montres soviétiques pour enfants, est apparu dans le dessin animé issu du conte Le lion et la tortue (titre russe : Как львенок и черепаха пели песню : « comme une tortue et un lion chantent une chanson »).

D’après un conte du célèbre conteur, poète, écrivain et scénariste Sergueï Kozlov.

La popularité du petit lion vient d’un dessin animé musical qui a connu un succès extraordinaire en URSS dès sa sortie en 1974. L’argument est simple: un petit lion entend une belle chanson (La chanson, « couchée sous le soleil » est de Genady Gladkov) et se lie d’amitié avec la tortue qui l’a composée. La tortue apprend au lion à la chanter (le lion fait quelques erreurs amusantes). Les nouveaux amis se séparent sur la promesse de la tortue de composer une nouvelle chanson.

La réalisatrice, Inessa Kovaleskaya, a acquis une grande popularité avec ce dessin animé, mais elle était déjà célèbre pour avoir réalisé le premier dessin animé musical de l’URSS : « Les musiciens de Brême » (le lien vers la vidéo)
Fille d’un héros de la guerre civile et de la grande guerre patriotique, elle avait d’abord étudié le piano à l’Ecole Gnesine. Elle fut diplomée en 1958 du département de théâtre de l’Institut des Arts du Théâtre Lounatcharski, et s’est rapidement dirigée vers le cinéma d’animation.

Il y a mille-et-un objets soviétiques (et puis russes, car la popularité des personnages ne s’est jamais démentie) à l’image du petit lion et de la torture, ainsi la montre ou ces peluches:

Ils figurent même en statue dans un parc de la ville de Ramenskoie