Un ouvrier américain à la 1ère Fabrique de Montres de Moscou (1934)

Siegfried Weinstein est un ouvrier new-yorkais qui, pendant la grande crise, est parti travailler en URSS. Il ne fait pas partie des travailleurs américains qui ont acompagné les équipements de Dueber-Hampden lors de son rachat par l’URSS, pour y surviser le remontage et le lancement de la production (voir ici).
Son expérience a fait l’objet d’une publication en anglais et en allemand par la « Coopérative d’édition de travailleurs étrangers en URSS », en 1934.
Cette publication s’inscrit certes dans une démarche de propagande, mais est intéressante car détaillée et non dépourvue d’esprit critique.

L’édition anglaise
An American Worker in a Moscow Factory [Un ouvrier américain dans une fabrique moscovite]
Co-operative Publishing Society of Foreign Workers in the U.S.S.R. [Coopérative d’édition de travailleurs étrangers en URSS]
1934
Voir le pdf de cette édition

L’édition allemande
Hier geht die Zeit schneller : ein amerikanischer Arbeiter in der Ersten Moskauer Uhrenfabrik [Ici, le temps s’accélère : un ouvrier américain dans la Première Fabrique de Montres de Moscou]
Verlag-Gnossenschaft ausl. Arbeiter in der UdSSR [Coopérative d’édition de travailleurs étrangers en URSS]
1934
Voir le pdf de cette édition

3. Traduction française

[à venir]