Les Ostwok

La Société Suisse Ostwok a démarré l’importation de Vostok lors de l’effondrement de l’URSS, en 1993. Ce sont des montes à la fois soviétiques (faites avec les immenses stocks de mécanismes et boîtiers hérités de l’URSS) et post-soviétiques (assemblées à partir de 1993 avec des cadrans produits spécialement, portant le logo « Ostwok »).

Le logo déposé de la marque Ostwok

Le fondateur de l’entreprise est un Daniel Schultheiss et son siège était à Fehraltorf, dans le canton de Zürich. Son n° de registre de commerce était le CH-020.3.004.099-5.

Article du 19 août 1993
Une Ostwok Amiralskie (photo: mchap/orologiko.it)
Une Ostwok Generalskie (photo ed’s corner)
Une Ostwok Komandirskie (photo WUS)
Deux Ostwok Komandirskie (photo FMR)

Ostwok a cessé ses activités le 7 février 2000, et a été définitivement fermé le 11 février 2002.

Source principale

Ci-dessous: une boîte reprenant tous les modèles de la gamme Ostwok

Komandirskye « parachustiste »
Komandirskye « sous-marin 1 »
Komandirskye « porte-avion Kouznetsov »
Komandirskye « Premier Cosmonaute »
Komandirskye « sous-marin 2 »
Komandirskye « KGB »
Generalkye
Amiralskye
La deuxième est une Komandirskie « Aviation navale », la 5e une Komandirskie « Tank », la 6e une Komandirskie « Artillerie »