Les EWA

Aux Pays–Bas et en Belgique, les appareils photos et le matériel optique soviétiques étaient importés (et vérifiés) par l’East West Agencies, l’EWA. L’EWA néerlandaise était à La Haye (Binckhorstlaan 340–342 ), l’EWA belge à Bruxelles, 1230 chaussée de Louvain à1200 Bruxelles (Woluwe-St-Lambert), mais aussi 221 avenue Hof ten Berg, à 1150 Bruxelles (Wolume-St-Pierre).

En fait, EWA avait été fondé à La Haye avec des capitaux majoritairement hollandais. Si on en croit la CIA, c’est en 1969 que le FTO Mashpriborintorg en devient l’actionnaire majoritaire.

en savoir plus sur le Mashpriborintorg

Voici comment se présentait elle-même la société néerlandaise : « East-West » Agencies en tant que Représentant exclusif du F/O «MASHPRIBORINTORG» Moscou aux Pays-Bas, Belgique et Luxembourg, vous propose un large choix de matériel pour photo et film, des objectifs normaux et grand angle de toutes focales, des téléobjectifs et des lentilles de cinéma, des jumelles, des projecteurs, des télescopes, des microscopes pour la recherche industrielle et biologique; des équipements pour une analyse particulière, bref dans tout le domaine optique.

L’équivalent britannique était la Technical & Optical Equipment (London) Ltd.

Fondée en 1962, elle avait acquis une excellente réputation. Elle démontait, (ré-)étalonnait et, le cas échéant, réparait chaque appareil photo importé dans ses propres installations, comme EWA le faisait à La Haye. TOE a publié un fameux livre en 1971 sur la prise de photos avec des appareils photo soviétiques.

La société a connu un grand succès, nécessitant trois déménagements jusqu’à occuper un grand bâtiment Thane Villas. TOE organisait régulièrement des concours de photographie pour les utilisateurs d’appareils photo soviétiques, avec des prix et des voyages organisés pour les gagnants. Ces concours ont eu un grand succès

Le siège de TOE à Londres
La vérification des articles importés d’URSS

(voir ici d’autres photos).

EWA Pays-Bas et Belgique avaient des liens solides avec la société britannique : Le logo de TOE apparaît sur les manuels néerlandais et belges. Mais à côté des appareils photos et du matériel optique, EWA a importé du matériel électro-ménager, des radio et… des montres.

C’est ainsi qu’EWA est directement concernée dans les diverses procédure anti-dumping de la CEE et de l’Union Européenne. Dans les procédures anti-dumping lancée en 1987 par la CEE contre l’office d’exportation soviétique Technointorg à propos de congélateurs… le Technointorg a donné mandat à sa filiale établie en Belgique, EWA-Technical and Optical Equipment (EWA), pour le représenter dans la procédure.

en savoir plus sur les mesures anti-dumping de la CEE contre les exportations horlogères soviétiques

Dans le cadre de la procédure antidumping 1980 concernant les réveil-matins soviétiques, la EWA-Technical and Optical Equipment SA de Bruxelles et de nouveau sur la sellette, (avec la Société commerciale anversoise S.A.). Il existe encore un EWA – Technical & Optical Equipment S.A., située boulevard de La Cambre 57b

Bref, les montres EWA sont des montres produites dans diverses fabriques soviétiques marquées EWA et destinées par le Mashpriborintorg au marché belge et/ou néerlandais.

EWA sur la liste des distributeurs officiels des montres soviétique pour la Belgique et pour les Pays-Bas (1978)
Slava 2427 (photo FMR)
Luch 2209 (collection Dashiell)
(photo Ebay)