La nomenclature des montres soviétiques

Au début des années ’60, un système de désignation des montres a été déterminé en URSS.
Cette nomenclature se présente comme deux suites de nombres séparées une barre oblique. D’abord quatre ou cinq nombres désignant le mouvement, puis six ou sept autres désignant le boîtier et la combinaison cadran/aiguilles.

Prenons la classique Komandirskie « sous-marin » 2414A/341289.

Les deux premiers chiffres indiquent le diamètre en millimètres du mouvement. Ici, 24mm
Les deux ou trois chiffres suivants constituent un code donnant les caractéristiques du mécanisme.
14 désigne un mouvement mécanique, à remontage manuel, avec une trotteuse, une date dans un guichet pour seule complication, et un antichoc (pour la liste de ces codes, voir en fin d’article).

Il résulte de ce système que deux mécanismes différents peuvent avoir le même code s’ils ont le même diamètre et les mêmes spécificités.

Voici le 2414 de Vostok

Et voici le 2414 de Slava

Ces 4 ou 5 premiers chiffres, qui décrivent le mécanisme, sont parfois complété d’un chiffre, d’une lettre, ou d’une combinaison chiffre/lettre qui désigne une variante, une évolution du modèle.
Dans notre exemple, c’est le A. Le 2414A est une évolution du 2414 original.
Il y a parfois un point entre le code du mécanisme et celui de la variante (2414.A), mais il y a toujours un point lorsque la désignation de la variante commence par un chiffre (2614.2H) pour éviter des erreurs d’identification.

Passons au deuxième groupe de chiffre.

Les trois premiers chiffres désignent le boîtier et le troisième, plus particulièrement, ma matière du boîtier, selon la convention suivante:
0: acier inoxydable et autres métaux sans platine
1: chromé
2: plaqué or
3: doré (moins de 5 microns)
4: coloré
5: synthétique
9: verres, cristaux, minéraux

Dans notre exemple, le 431, le boîtier le plus classique des Komandirskie, en laiton chromé.
Les trois derniers chiffres (dans notre exemple de Komandirskie « sous-marin »: 289) désignent l’ensemble cadran/aiguilles (pour la Komandirskie « tank », c’est le 307, etc.).

Liste des codes de spécification des mécanismes

00: mécanique, pas de seconde, sans antichoc, exemple: Poljot 2200
01: mécanique, pas de seconde, avec antichoc, exemple: Luch 1801
02: mécanique, petites secondes, sans antichoc, exemple: Pobeda 2602
03: mécanique, petites secondes, avec antichoc, exemple: Molnija 3603
04: mécanique, petites secondes, guichet date, sans antichoc, exemple: Pobeda 2604
05: mécanique, petites secondes, guichet date, avec antichoc, exemple: Pobeda 2605
06: mécanique, pas de seconde, sans antichoc, à heure sautante, exemple: Zaria 2006
07: mécanique, secondes sur un disque, avec antichoc, exemple: Spoutnik 2607
08: mécanique, trotteuse, sans antichoc, exemple: Pobeda 2608
09: mécanique, trotteuse, avec antichoc, exemple : Zaria 1509
10: mécanique, trotteuse, avec antichoc, anti-magnétique, exemple: Raketa 2610
11: mécanique, trotteuse, avec antichoc, avec lumière. Pas d’exemple connu.
12: mécanique, trotteuse, alarme mécanique avec antichoc exemple : Poljot 2612
13: mécanique, trotteuse, guichet date. Pas d’exemple connu.
14: mécanique, trotteuse, guichet date, avec antichoc, exemple : Poljot 2614
15: automatique, trotteuse, avec antichoc, exemple : Rodina 2415A
15 (nouveau code Vostok): mécanique, trotteuse, guichet date, avec antichoc, exemple: Vostok 2415
16: automatique, trotteuse, guichet date, avec antichoc, exemple: Vostok 2416B
17: chronographe mécanique, petites secondes, fonction chronomètre, sans antichoc, exemple: Strela 3017
18: mécanique, trotteuse, avec antichoc, avec stop seconde. Pas d’exemple connu.
19: mécanique, pas de seconde, guichet date, avec antichoc. Pas d’exemple connu.
20: automatique, pas de seconde, avec antichoc. Pas d’exemple connu.
21: automatique, pas de seconde, guichet date, avec antichoc. Pas d’exemple connu.
22: mécanique, pas de seconde, sans antichoc, à heure sautante. Pas d’exemple connu.
23: mécanique, trotteuse, 24 heures, avec antichoc, exemple: Raketa 2623
24: mécanique, trotteuse, guichet date, 24 heures, avec antichoc. Il n’y a pas de mouvement soviétique répondant à cette spécification, le Poljot 2624 est apparu après la chute de l’URSS.
25: mécanique, trotteuse, guichet date, avec antichoc. Raketa 2625
26: automatique, trotteuse, guichet date, avec antichoc. Pas d’exemple connu.
27: automatique, trotteuse, guichet date et jour, sans antichoc, exemple: Slava 2427
28: mécanique, trotteuse, guichet date et jour, avec antichoc, exemple: Raketa 2628H
29: mécanique, pas de seconde, guichet date et jour, avec antichoc, exemple: Slava 2429
30: automatique, pas de seconde, guichet date et jour, avec antichoc. Pas d’exemple connu.
31: automatique, trotteuse, guichet date et jour, alarme mécanique, avec antichoc, exemple : Raketa 3031
31 (nouveau code Vostok, post-soviétique): automatique, trotteuse, 24 heures, alarme mécanique sans antichoc.
32 (nouveau code Vostok, post-soviétique): automatique, trotteuse, guichet date, indicateur jour/nuit, avec antichoc.
33: chronographe mécanique, guichet date, fonction chronomètre, avec antichoc, exemple : Poljot 3133
33 (nouveau code Vostok, post-sovétique): automatique, trotteuse, guichet date, avec antichoc.
34: mécanique, guichet date, avec antichoc, exemple: Vostok 2234
35 (nouveau code Vostok, post-soviétique): automatique, trotteuse, guichet date, indicateur jour/nuit.
50: quartz, trotteuse, guichet date et jour, exemple: Luch 2350
51: quartz, LCD, date, jour. Il n’y a pas de mouvement soviétique répondant à cette spécification.
56: quartz,trotteuse, exemple: Tchaïka 1656
58: quartz, sans trotteuse, exemple: Poljot 1658
59: quartz, trotteuse, phases de lune, exemple: Raketa 2459
60: quartz, trotteuse, date, affichage analogique, exemple Poljot 2460
61: quartz, trotteuse, alarme électronique, exemple: Luch 2361
64: quartz, avec double affichage analogique et LCD, date et jour, fonction 24 heures, fonction chronomètre, alarme électronique. Il y aurait eu un mécanisme Luch 2964, mais ce n’est pas établi.
68: mécanique, trotteuse, date et jour, fonction chronomètre, alarme électronique, exemple: Poljot 2968 (mécanisme analogique/digital)
95: chronomètre à remontage mécanique, avec antichoc. Exemple: il y aurait eu un mécanisme Slava 5495 mais ce n’est pas établi.
98: chronomètre à remontage mécanique, avec antichoc, exemple: Slava 5498
99: chronomètre de qualité à remontage mécanique, trotteuse, avec antichoc. Exemple: il y aurait eu un mécanisme Vostok 2899 mais ce n’est pas établi.
128: horloge mécanique, trotteuse, avec antichoc, exemple: Molnija 57128
303: chronomètre de précision mécanique, trotteuse, sans antichoc, exemple: Poljot 53303
350: quartz, digitale, date et jour, exemple: Elektronika 30350
579 (nouveau code Poljot): mécanique, petites secondes, guichet date, phases de lune, avec antichoc. Exemple: le Poljot 310579 mais il est post-soviétique.
601: chronomètre mécanique, avec antichoc, exemple: Slava 54601

Les codes suivants ne se retrouvent que sur les montres post-soviétiques
659: chronographe mécanique,petites secondes, heure sautante, guichet date, fonction chronomètre, avec antichoc, exemple: Poljot 31659
663: mécanique, trotteuse, guichet date, indicateur jour/nuit, avec antichoc, exemple: Poljot 26663
667: mécanique, trotteuse, avec antichoc, (avec date?), exemple: Poljot 26667
668: mécanique, trotteuse, jour, fonction 24 heures, avec antichoc, exemple: Poljot 26668
669: mécanique, trotteuse, guichet date et jour, fonction 24 heures, avec antichoc, exemple: Poljot 26669
670: mécanique, petites secondes, fonction 24 heures, avec antichoc, exemple: Poljot 31670
676: chronographe mécanique, petites secondes, fonction chronomètre, avec antichoc, exemple: Poljot 31676
679: chronographe mécanique, petites secondes, guichet date, fonction chronomètre, avec antichoc, exemple: Poljot 31679
681: chronographe mécanique, petites secondes, guichet date, fonction 24 heures, fonction chronomètre, avec antichoc, exemple: Poljot 31681
682: chronographe mécanique, petites secondes, guichet date, fonction 24 heures, indicateur jour/nuit, fonction chronomètre, avec antichoc, exemple: Poljot 31682
690: mécanique, trotteuse, date et jour, fonction 24 heures, avec antichoc, exemple: Raketa 26690
858: quartz, trotteuse, date et jour, fonction 24 heures, exemple: Luch 23858

Ces codes dans un catalogue des années ’70:

source principale